Créer un site internet

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU CLUB

Le TRIAS tiendra son Assemblée générale le

SAMEDI 28 JANVIER 2023

à Issendolus, chez Tam et Audrey.

Pourquoi le 28 janvier ? car c'est un samedi, après les AG des clubs amis de St Céré et Caniac du Causse dont certains membres sont aussi au TRIAS (et inversement...). Et c'est l'anniversaire de la soeur du président...("alors si c'est l'anniversaire de la soeur du président...")

Pourquoi chez Tam et Audrey ? car c'est le lieu où est entreposé tout le matériel du club. Et 5 membres formés, aidés d'autres bonnes volontés feront la mise à jour des fiches EPI (Équipements de Protection Individuels) et l'inventaire,  le matin-même de l'AG. Enfin, Tam est un maître queux (en tout bien tout honneur). La maison est juste avant la salle des fêtes.

À quelle heure débute cette AG ? L'AG débute à midi, avec l'apéritif.

Et ? Et comme le dicte la tradition du club, on fera l'AG devant un verre (voire deux) puis autour d'un repas amical, constructif et riche (en tous points) !

Modalités d'inscription ? On ne demande pas de carton d'invitation, mais un petit message sur trias46120@gmail.com pour nous confirmer votre venue (avant mercredi 25 janvier 2023 !) et ...une bouteille, avec la bonne humeur et... une grotte à désobstruer ;)

Ordre du jour : ben..une AG quoi ! bilan 2022 et perspectives 2023 construites collectivement. Ah oui, et un bureau à renouveler.... à vos candidatures mesdames et messieurs !

A samedi 28 janvier donc !

 

une partie du bureau sortant... cherchez le président....

une partie du bureau...sortant...

le TRIAS aux stages nationaux du Spéléo-Secours français

Stage secours transmission 2022

Du 28 octobre au 06 novembre, le Spéléo-Secours français organisait 3 stages nationaux dans le Lot, à la base de loisir de Mezel, près de Carennac. Jéjé et marc, conseillers techniques du SSF 46 étaient sur le pont durant ces 8 jours afin d'aider au bon déroulement de ces stages qui ont rassemblé tout de même près de 60 participants de toute la France.  Conseils, choix des cavités, conceptions de scénarios, mise à disposition du matériel du SSF 46, organisation du barnum régional au Saut de la Pucelle qui doit clore ces stages... beaucoup de stress et une (lourde) mission accomplie par Marc et Jéjé.

Notons qu'un 3ème larron du TRIAS était de la fête comme stagiaire à la fortmation "transmission" : Christian. Bizarement, c'est dans les pertes de Thémines qu'ont eu lieu 2 exercices : un pour le stage transmission, où certains théminois nous ont vus errer avec une drôle d'antenne carrée vers Lafanayre..on cherchait où capter les siganus du téléphone sous terre installé dans la galerie de l'AGA, et on a trouvé ! Le lendemain , ce sont les stagiaires à la formation Equipiers/Chefs d'équipe qui s'essayèrent au portage de civière.

samedi 5 novembre, plus de 100 sauveteurs ont ramené à la surface la civière après 1.7 km de parcours dans le Saut de la Pucelle...Du  TRIAS, Jéjé,  Marc, Tam, Émilie, Gilles et Christian ont participé, outre à l'évacuation, à la préparation, l'intendance et l'alimentation du braséro...Marc en croisière/civière

chantier de désobsruction conviviale mais homérique à Thémines

Entree originellePuits entree dec 2020

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le puits d'entrée avant-après

 

On bosse actuellement sur l'igue des Nivernais. Chantier commencé timidement en 2018 par l'élargissement de l'entrée (on montrera des images plus tard), puis par l'installation d'une ligne électrique en décembre 2019. Dans la foulée, on  rééquipe les puits de façon à y faire de petites initiations, et enfin  on entreprend l'élargissement au perfo de l'étroiture en fond de puits. 2020 finissant (le 30 décembre  pour être juste), on termine cette étape dans le CO2.

Mais début janvier, le TRIAS décide d'installer une ventilation et un refoulement. Depuis, 3 séances ont permis le début de la désob de la toute petite galerie qui avale les écoulements (20 cm de large) mais n'épuise pas notre enthousiasme. Faut dire que l'aménagement d'une salle à manger, très ...Os Déco.., les menus astronomiques (tiens...y a plus le G ?) et le plaisir de nous retrouver avivent nos ardeurs.

On ne peut y bosser à plus de  5. Cependant, y a de la photo, de la topo, de la bio à faire.  Bref, y a du boulot.

Suite aux prochains compte rendus.

 

aperçu de la cavité, d'après l'ACL

Topo nivernais acl

 

×